2012 : Traité de paix avec soi

Image: moomsabuy / FreeDigitalPhotos.net
Image: moomsabuy / FreeDigitalPhotos.net

Image: moomsabuy / FreeDigitalPhotos.net

 

En ce jour de Saint-Valentin, nous parlons beaucoup d’amour, de l’amour de l’autre, du couple, d’être en relation. Pour moi, la Saint-Valentin est la fête de l’amour et de l’amitié, ce jour où les qualités de coeur sont mises de l’avant! Ses qualités qui devraient être mises en action chaque jour de l’année.

 Lors d’un article précédent, je vous parlais de l’importance de mettre de l’amour dans notre vie. Parsemer cette poudre d’amour dans notre vie est important. Se critiquer, se juger et/ou se taper dessus lorsque la vie n’est pas douce sont des actions automatiques que nous faisons, et cela sans amour pour nous même.

 Avez-vous constaté qu’on est plus facilement dur avec soi qu’avec les autres? La compassion est une action que nous savons tous mettre en place sauf lorsqu’il s’agit de notre propre personne

Être dans son coeur est une pratique, un mode de vie et la première personne qui doit bénéficier de tout ce travail, de tous ses efforts, c’est nous-mêmes.

C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui de signer un traité de paix avec soi.

 

Quel est le but de ce traité?

Les critiques, le jugement envers soi et les autres, les mots durs qui traversent notre esprit, sont autant d’attaques d’armes que l’on tire en notre direction. Ceux sont des attaques dont on ne s’aperçoit pas de la destruction que cela provoque à chaque mot. C’est une vraie guerre chirurgicale dans notre mental. Les critiques et les jugements sont des armes de destructions massives qui nous rabaissent. 

 

Pourquoi le signer?

Signer ce traité, c’est envoyer un message à notre subconscient que l’on choisit de vivre le moment présent pleinement et en action, avec douceur et bienveillance, dans une présence enracinée à soi!

 Le signer, c’est également mettre en place une nouvelle habitude vie, de changer un contexte de pensée ainsi qu’un modèle, une habitude.

 Se critiquer ou se projeter dans le futur est deux actions destructrices, basées sur un passé que l’on ne peut pas changer et un futur qui n’existe pas. 

Signer c’est affirmer sa présence dans le moment présent 

 

En quoi consiste ce traité?

Le traité sera sur un papier imprimé que vous retrouverez en bas de l’article. Vous pouvez également le recopier pour plus d’impact 

Il sera signé entre vous et l’univers.

 Il est en deux parties.

 La première est une déclaration que l’on fait à soi même, à son subconscient et l’univers. 

Merci de répéter trois fois cette partie à voix haute et surtout avec l’intention de changer.

 voici la déclaration  :

  

Moi  ( votre prénom)je choisis dès à présent de ne plus me faire de violence mentale et d’accueillir en moi l’amour inconditionnel afin de faire régner la bienveillance et que les qualités de mon âme s’expriment

La deuxième partie est un texte méditation appelée aussi metta de la compassion partagée à chaque fin de séance de yoga Nicole Bordeleau 

 

Et je vous le partage à mon tout. Ce metta sera à récité à chaque matin ou à chaque fois que vous avez de la bienveillance pour vous . Voici ce texte:

 

Que la vie me soit douce,

Que je sois libre de toute souffrance physique,

Que je sois libre de toute souffrance morale,

Que je sois en santé,

Que je sois partout en sécurité,

Que je sois bien,

Que je sois en paix.

 

Merci à vous de faire la paix avec vous et en vous. Le moment présent est source d’amour alors rependez cette source de vitalité et de bien-être ne vous et ensuite partager avec vos proches et tout l’univers.

 Voici le lien vers Texte du traité

Namate

L’évènement sur aussi sur  Facebook

Je veux remercier Nicole Bordeleau pour l’inspiration de cet article?! Merci Nicole d’être inspirante et contagieuse dans l’amour que l’on porte à soi. 

13 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>