La méditation du Moment Présent

FreeDigitalPhotos.net
FreeDigitalPhotos.net

Dans l’article, Goutez au moment présent – Exercice de retour à la pleine conscience, je vous invitai à pratiquer le moment présent dans votre quotidien.

L’instant présent est un outil très doux et à la fois très efficace permettant de rester centré quelques soient les évènements qui surgissent dans votre vie. 

 Le moment présent est en méditation le chemin pour reprendre contact avec son essence.

L’« ici et maintenant » n’est pas une pratique facile à mettre en place du jour au lendemain. Lorsque nous sommes assis sur notre coussin de méditation, à ne « rien faire », le mental lui voudrait être actif : il aime juger avec pessimisme et faire le bilan de la journée qui vient de finir, il aime se projeter sur un futur si angoissant. Le moment présent permet de revenir en contact avec ce qui est présent pour soi et être présent aux autres. 

 

Pour obtenir des indications sur « Comment pratiquer la méditation?», voici un autre lien : Méditations : Conseils pratiques pour débuter ou parfaire sa pratique

 

Le lieu et la durée :

De préférence dans un lieu calme et propice à la méditation, comme une pièce large et ensoleillée. Le plus important est de ne pas être dérangé.

La durée est au minimum de 5 minutes 

Le thème :

La méditation du moment présent est une pratique de présence avec soi, où la respiration nous permettra de rester au contact de notre âme : 

— Ressentez la connexion avec vous à travers la respiration.

— Visualisez le fait de regarder à l’intérieur de vous, avec un regard doux et rempli de compassion.

— Laissez-vous être sans jugement.

 

La méditation

La méditation du moment présent étant une méditation sur une technique, je vous propose de choisir dans la liste suivante une visualisation que vous aimez faire. 

Méditation de la pleine lune – Mai 2011

Méditation du sourire

Méditation de la pleine lune – Juin 2011

— Méditation de la Transformation

Méditation de l’ancrage : La méditation de l’arbre

 — Méditation de l’ancrage : la méditation des sensations

Méditation de la pleine lune – Mai 2012 – La méditation du passage

Méditation de la pleine lune et du transit de Vénus devant le Soleil – Juin 2012

Méditation de l’ancrage : la méditation de la couronne

Méditation : le regard intérieur

 Préparer un chronomètre ou une application tierce (cellulaire, ordinateur) qui permettra de faire un décompte. Le but est d’avoir une minuterie avec un son. Le son doit être doux afin de rester en contact avec la respiration et non d’être effrayé par une sonnerie agressive.  

Régler le temps sur une durée de votre choix : une minute une minute trente, ou plus.

Oubliez maintenant cette alarme.  

Lorsque l’alarme se déclenchera, revenez à la respiration

Si votre mental était parti sur un autre chemin, ne vous jugez pas! Le moment présent est un chemin que l’on aborde un pas à la fois.   

Il est donc temps de commencer l’expérience!

Prenez le temps d’arriver et de vous assoir en position de méditant.

Noter l’importance des derniers ajustements afin d’être dans une position optimum. Quelques ajustements supplémentaires permettent parfois d’être plus présent à vous qu’à l’inconfort, même si celui-ci peut faire partie de l’expérience.

En fermant les yeux, vous fermez le livre de la semaine, des préoccupations, des tâches non effectuées. Vous pouvez suggérer à votre mental qu’il aura beau ruminer votre agenda ou vos soucis,  rien ne pourra être réglé durant cette méditation.

À ce moment commencer à faire la visualisation/méditation de votre choix.

N’oubliez pas de vous remercier de vous offrir ce moment.  

Bonne méditation, bon « Moment Présent ». 

 

 

7 commentaires

  • Abdel dit :

    Bonsoir Régis,

    Je ne sais pas pourquoi on est toujours pessimistes quand on pense à l’avenir, on pense seulement aux problèmes du futur, et je trouve que c’est vraiment très angoissant, parce que on se pers dans des détails qui n’ont pas d’importance. L’avenir est incertain, et cette incertitude peut nous rendre très anxieux.

    C’est la raison pour laquelle il faut toujours vivre le moment présent. Ton exercice est bien détaillé, et je trouve qu’il peut facilement nous aidé à vivre l’ici et maintenant.

    Amicalement
    Abdel

    • Régis Carlo dit :

      Merci Abdelpour ton partage

      Pourquoi on est négatif lorsque l’on pense au futur? Le mental n’aime pas le positif et lorsque l’on vit u positif on pense de suite « çà va pas durer! »

      Donc vivre dans le détachements est une routine à travailler !

      _/|\_

    • Satorio dit :

      Bonjour,

      Je vous propose de profiter de cette observation. Lorsque vous pensez au futur et que vous vous rendez compte que vous avez des pensées négatives ou angoissantes. Vous pouvez agir ici maintenant et les remplacer par les pensées de votre choix. Imaginez vous obtenir ce que vous désirez et ressentez les émotions que vous ressentiriez si cela était effectivement déjà accompli. C’est une façon très puissante de manifester votre vie. Vous créez votre expérience et comme il n’y a en fait que le moment présent, l’univers répond à ce qui est présent ici maintenant pour le manifester. Je vous suggère un livre du Dr. Wayne W. Dyer : Vos voeux sont exaucés. Vous pouvez aller sur mon site si vous aimez les audio et les vidéos.

      • Régis Carlo dit :

        Merci pour le partage de votre vision . Ce qu’il y a d’extraordinaire avec la méditation et les pensées c’est qu’il y a autant de méthodes que de méditions. Merci de nous proposer votre croyance.

        Namasté

  • C’est vrai que le subconcient à tendance à voir le futur plutot du coté pessimiste, mais je pense que cela est surtout du au lessivage médiatique de mauvaises nouvelles, dans d’autres pays les gens ont une tendance plus optimiste et tournée vers un avenir meilleur, la France à cette culture du « ça ne marchera jamais » dans son ADN.

    • Régis Carlo dit :

      Merci Pierre pour ton commentaire

      Pour avoir vécu dans d’autres pays , je dois dire que le point commun avec la france est la tendance au pessimisme. Est ce la nature de l’humain ?

      _/|\_

  • annick dit :

    Bonjour Régis,

    Je suis très heureuse d’avoir rencontré ton blog. Tu me suggères des visualisations que je mets en pratique. Qu’est-ce que je me sens bien !!
    Je médite couchée car je suis handicapée des jambes!! Cette méditation « ici et maintenant
    m’apporte beaucoup de bien-être…
    Pourriez-vous me répondre par mail si cela ne vous dérange pas ?
    Chaleureusement
    Annick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *